Le fondateur de l’Aïkido :

Morihei Ueshiba Morihei Ueshiba est le fondateur de l'aïkido, il est né à Tanabe au Japon le 14 décembre. 1883 et est décédé le 26 avril 1969.Enfant de faible constitution et souvent malade, mais très intelligent, il étudie le chinois et la religion bouddhiste sous la direction d'un prêtre shingon.

Il porte un intérêt marqué à la prière et la méditation.

Pour se renforcer physiquement, son père le pousse à pratiquer le sumo et la natation dès l'âge de 10 ans.En adaptant les techniques guerrières ancestrales japonaises, il a contribué à la conservation de ce savoir menacé d'oubli par la modernisation de la société japonaise.

Une de ses grandes motivations consistait à promouvoir la paix en enseignant un art accessible à tous et basé sur la négation de la violence, l'union des efforts (un des sens de aiki) et non leur opposition. Une profonde ferveur religieuse le poussa à devenir adepte d'une secte shinto : l'Omoto Kyo.En 1946, les Américains ayant interdit la pratique de tous les arts martiaux au Japon, le dojo de Tokyo fut fermé jusqu’en 1948, date à laquelle il prit le nom d’Aïkikaï.

L’Aïkido fut le premier art martial qui reçut l’autorisation de reprendre la pratique en raison de sa tendance pacifiste.Dès lors, le nombre des élèves ne fit qu’augmenter, et c’est à cette époque que naquit vraiment la forme moderne de l’Aïkido.

Quelque citations de maître Ueshiba :

Comme je ne rivalise avec personne, personne au monde ne peut rivaliser avec moi.
La véritable force est celle que nous exerçons à chaque instant sur nos pensées, nos sentiments, nos actes.
L'échec est la voie du succès ;
chaque erreur nous apprend quelque chose.
Si tu vaincs un ennemi, il sera toujours ton ennemi. Si tu convaincs un ennemi, il deviendra ton ami.

Go to Top